Lagny-sur-Marne : on apprend à réparer son vélo à la Maison des mobilités

Deux samedis après-midi par mois, l’association accueille les cyclistes, pour leur prodiguer des conseils et leur prêter des outils.

« Ce service est super. Il participe au fait qu’on arrête de jeter. Et puis, j’aime être autonome et faire les choses par moi-même », explique Laetitia Thiellement, en s’activant sur sa roue de vélo, pour mettre en place un pneu neuf.

Samedi, cette habitante de Lagny-sur-Marne a poussé la porte de la Maison des mobilités, son VTT à la main. Cette femme de 38 ans est venue demander de l’aide à l’association M2IE, qui anime un atelier d’autoréparation deux après-midi par mois. Elle en est repartie ravie, puisqu’elle a changé ses pneus et qu’elle maîtrise maintenant le geste. « Je me sens prête à le refaire… si j’en ai la force ».

C’est que la réparation de son vélo a demandé quelques efforts à Laetitia mais aussi à Pierre Grégoire, qui lui a prodigué des conseils avec patience. « Il faut faire et refaire. C’est par la répétition des gestes qu’on apprend », estime ce salarié de l’association en contrat d’insertion, qui cherchera du travail dans un atelier, à l’issue de son engagement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *